Tour de France « Mûr-de-Bretagne est déjà devenu un classique du Tour »

Posted on Categories

ETAPE 2 – Perros Guirec – Guerlédan (Mûr-de-Bretagne) – 100 % costarmoricaine

En ce vendredi 19 mars 2021, la présentation officielle de l’étape costarmoricaine, sur l’invitation de Monsieur Romain BOUTRON, Président du Département, à 100 jours du passage du Tour de France, en présence de Monsieur Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, Pierre Pouliquen, vice-président en charge des sports de la région Bretagne, Erven Léon, maire de Perros-Guirec et Hervé Le Lu, maire de Guerlédan, a démarré à Perros-Guirec, dans les Côtes-d’Armor, pour se terminer tout en haut de la fameuse côte de Ménéheiez à Mûr-de-Bretagne (Guerlédan) où un nouveau panneau y a été installé.

LE COMMENTAIRE DE CHRISTIAN PRUDHOMME

« Après une entame qui permettra d’apprécier la beauté sauvage et unique de la Côte de Granit rose, l’entrée dans les terres conduira à un final haletant : la double ascension de la côte de Mûr-de- Bretagne sera un juge d’autant plus impitoyable que les coureurs l’aborderont quasiment arrêtés, sans l’élan qu’offrait le tracé des éditions précédentes. »

Le compte à rebours est lancé – Mûr-de-Bretagne vous donne rendez-vous le dimanche 27 juin 2021 !

La ville de Guerlédan se décore aux couleurs du Tour de France.

Le « mur » de Guerlédan, classique incontournable du Tour de France

Hervé Le Lu, maire de Guerlédan, a rappelé que Mûr-de-Bretagne a failli être une sorte de « Brasilia » breton. Au final, il en deviendra « la capitale du monde pour la quatrième fois, de 9h à 18h » le dimanche 27 juin 2021.

Selon le directeur de l’épreuve, le « mur » est devenu un classique du Tour de France.

Cadel Evans en 2011, Alexis Vuillermoz en 2015 et Dan Martin en 2018 : tels sont les puncheurs d’exception qui s’y sont imposés. Preuve de la difficulté de la côte à 15%.

Aujourd’hui, comme l’a déclaré Hervé Le Lû : « La France a un Tour, et Mûr a la côte ! »

Hervé Le Lu a même son maillot jaune sous les yeux d’Alain Cadec.

(©Le Courrier Indépendant)